Ralentir le processus de vieillissement par l’activité physique.

Dernière mise à jour : 4 févr. 2021

Le processus de vieillissement du corps humain s’accompagne d’une perte de masse musculaire mais également d’une diminution de la densité minérale osseuse.


Ces phénomènes apparaissent sans distinction chez l’homme et la femme.


Cependant chez la femme en post ménopause, la diminution de la densité minérale osseuse peut être plus importante et mener à l’ostéoporose qui fragilise le squelette.


« L’activité physique ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune »


Il est avéré que l’activité physique et l’exercice régulier permettent un gain de masses musculaire et osseuse.


Mais qu'en est-il pour les personnes de plus de 55 ans ?

La recherche scientifique a permis de démontrer que, chez les séniors, la densité minérale osseuse est associée aux activités et à la fréquence des tensions musculaires. Donc à défaut d’augmenter la masse musculaire et la densité minérale osseuse, l’exercice régulier permet de les maintenir en réduisant les effets du vieillissement.



Quel entrainement permet le mieux de limiter les effets du vieillissement ?


En 2005, une équipe de chercheur allemand a étudié les effets du vieillissement chez les plus de 50 ans*.

L’étude, de 12 mois, portait sur l’effet de la vitesse d’exécution durant un entrainement de musculation et l’influence sur le système squelettique.


Les résultats ont démontré, que l’entrainement avec une vitesse d’exécution élevée (Puissance) permet de maintenir la densité minérale osseuse chez les personnes de plus de 50 ans.

L’étude a également mis en évidence qu’après 1 an d’entrainement les douleurs chroniques diminuaient.


Des résultats encourageants, cependant il est problématique de mettre en place un entrainement avec des vitesses d’exécution élevées chez des personnes n’ayant pas l’habitude de pratiquer une activité physique.


La résistance variable et adaptable pour mieux vieillir.


Une pratique de la musculation, avec des exercices progressifs et adaptés, en utilisant des bandes élastiques permettra aux séniors de combattre les effets du vieillissement tout en travaillant les différentes fibres musculaires.


En effet, la résistance variable, des bandes élastiques, convient parfaitement à un public sénior, en garantissant des mouvements humains tout en offrant une approche santé et bien-être.



Bandes élastiques musculation - HeyCoach


*étude réalisée sur 53 femmes en post ménopauses

Les participants ont été répartie en 2 groupes d’entrainement :

Un groupe Force : exécution des mouvements lents.

Un groupe Puissance : Rapide et explosif.

L’étude a duré 12 mois, avec un programme hebdomadaire de 2 séances de musculation, 1 séance pour travailler la coordination, la souplesse et l’endurance et 1 séance à la maison composée d’étirements et d’exercices avec bandes élastiques.

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout